"Il ne faut pas de tout pour faire un monde, il faut du bonheur et rien d'autre." Paul Eluard


“ L'écriture est un exercice spirituel, elle aide à devenir libre. ” Jean Rouaud

“ L’écriture est à la fois une façon d’être dans l’humanité et au plus près de l’humain. ” Philippe Claudel

jeudi 7 février 2019

Mission de vie ?!






Que me faut-il pour trouver ma mission de vie ?




Je me pose souvent la question à savoir si j’ai totalement fait le deuil de mon équipe de travail de Vienne. Il m’arrive tellement souvent de parler de cette période de ma vie. Non pas parce que cela me fait du mal, mais au contraire, cela m’aide à me reconnecter à l’essence de mon Être. Cette période, où je pouvais me sentir si bien, si unifiée, où tout me paraissait simple et limpide. Tout était à sa place. Tout, sans exception. Cela fait bientôt un an et demi que j’ai quitté cette vie. Mais, il m’arrive encore régulièrement d’y songer.

Et parfois, je me dis que cela me fait traîner dans mon évolution. Bien que j’aie mis des choses en place, que je créé ma vie… Je sens bien que cette fluidité, cette limpidité n’y est plus. Même dans ma formation… Je requestionne régulièrement mon choix… Est-ce donc là qu’est ma mission ? Je n’avais pas du tout cette sensation là lors de ma première formation. Je la vivais intensément. Là, au contraire… est-ce liée aux gens ? à l’école ? aux formateurs ? à moi ?
Mais il est vrai que je passe quand même du temps à comparer ma vie actuelle à celle de ma période à Vienne…

Je ne sais pas qui a un jour prononcé ces mots : « Tu sais que tu es sur le bon chemin lorsque regarder en arrière ne t’intéresse plus. »
Lorsque je l’ai lue dernièrement… cela m’avait fait « tilt »… Je regarde beaucoup en arrière depuis quelque temps…
Et pourtant, je ne souhaite pas forcément retourner là-bas, ni retrouver le confort que j’avais. Sinon, je ne serai jamais partie… Je n’ai pas de regret sur le plan de la matière…

Est-ce un deuil que j’ai donc à faire ? Le deuil de mon Être connectée à l’immensité de la vie dans toutes ses dimensions ? Je crois qu’en effet, je résiste et c'est peut-être ce qui fait que je passe mon temps à regarder en arrière et n’arrive pas à m’ancrer totalement dans mon présent. Pourtant j’essaie…





L’obstacle qui m’empêche d’accéder à ma mission de vie pourrait-il être la peur du changement ? Au contraire, je m'atèle à me déconstruire, à me reconstruire… Je m’introspecte, j’accueille ce qui vient… Bon ok ! Peut-être pas totalement, sinon je n’aurai pas besoin de poser des mots dessus…

Il y a des choses que mon esprit sait… Intellectuellement, et pour l’avoir vécu, je sais ce qu’est de laisser la profusion de la vie jaillir en moi. Je sais ce que c’est que de se sentir à sa place, de réussir à donner un réel sens à ma vie, d’être sûre que ce que je fais c’est ce pour quoi je suis là.

Est-ce la peur du changement ? je ne le crois pas… Mais… ce changement est-ce le bon chemin ? Il me semble que la question revient encore et encore…

Mais alors pourquoi cela vibrait si fort en moi il y a quelques mois ? C’est bien parce que cela vibrait que j’ai choisi de prendre ce chemin ! Mon objectif serait-il réellement d’être diplômée ? de m’inscrire dans cette vie ? sur ce chemin ? Où ai-je donc quelque chose à découvrir ? Quelque chose aussi peut-être à apporter ? à offrir aux autres ?

Ce qui est certain, c’est que si le doute s’est ainsi installée depuis quelques temps… ce n’est pas pour me dire de fermer les yeux et de continuer sans m’interroger !



Mon envie profonde est de pouvoir retrouver la complétude totale que j’ai connue. La plénitude. Toucher à nouveau à l’Absolu… Ce qui n’est pas évident c’est d’avoir réussi à monter si haut… et de se retrouver là… comme si il manquait une pièce à mon puzzle de vie… et de ne pas savoir réellement quelle pièce c’est…
Mon esprit le sait lui pourtant… Car il sait tout ce qui était à sa place… et pourquoi tout était à sa place… Mais aujourd’hui n’est pas hier ni demain...

J’ai envie de me reconnecter à mon Être tout entier… et d’offrir à mon âme sa raison d’être. J’ai envie de me mettre en action pour cela, et c’est ce que je fais… Mais puis-je avancer plus vite que le rythme qui s’impose à moi ? Je ne crois pas. Donc oui, l’envie est là !
J’ai besoin de me mettre en action ! D’être sur le terrain pour pouvoir déployer mon plein potentiel ! Je crois que, rester toute la journée sur une chaise, à prendre des notes, à ne pas apprendre plus que ce que je ne sais déjà est ennuyant pour moi…

Patience est mère de vertu ! 2 ans et demi…

En attendant, j’ai prévu cet été de partir au Québec ! Aller voir ce qui se fait ailleurs, préparer un stage à l’étranger, vivre des rencontres authentiques (mais oui ! c’est cela qui me manque ici et maintenant !!!!), pouvoir ressortir de ces rencontres et ressentir au plus profond de mon être que je ne suis plus tout à fait la même ! Je suis déjà dans l’action et j’ai rassemblée des collègues de formation intéressées par ce projet !!!

J’ai envie de cela !!!  VIVRE !!!! DÉCOUVRIR !!!! APPRENDRE !!!! ME TRANSFORMER !!!! 

Car je crois bien que pour le moment, je m’ennuie !




4 commentaires:

  1. Ne t'ennuie pas trop longtemps, petite Ju'Lyn !
    La vie, c'est maintenant...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  2. On accède à sa mission lorsqu'on est plongé dedans…
    pas durant le temps on s'y prépare qui est forcément râpeux.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un commentaire si le cœur vous en dit :-)